Le  26 avril, un beau et convivial vernissage a réuni quatre ateliers, événement rare pour une exposition interne.

L’atelier du mardi, animé par Anna Pichotka, a exposé une partie de son travail de l’année. Travail réalisé à partir d’œuvres reconnues, prétextes au dépassement, à l’interprétation, à l’imagination et surtout revisitées grâce aux défis artistiques lancés par Anna Pichotka à son groupe. Là, le point de départ des sessions étaient “Le massacre des innocents” de Tintoret (Musée des Beaux-Arts de Rennes), Joan Mitchell (Fondation Leclerc, Landerneau) et Henrico David (FRAC de Bretagne).

Les trois ateliers de sculpture se sont alliés pour inaugurer la nouvelle installation : atelier du mercredi matin, animé par Kere Dali, Ateliers du mercredi après-midi et mercredi soir, animés par Laëtitia-May Le Guelaff. La diversité des approches, la richesse du travail ont été salués par tous.