Elvia Teotski

Molusma

25 septembre – 19 décembre 2021

Dans son exposition  Molusma (en grec, la tache, la souillure, terme proposé dans les années 1960  pour désigner l’ère géologique actuelle, marquée par la production des déchets), Elvia Teotski réemploie plus largement des matériaux déclassés ou abandonnés. Le public est invité à déambuler attentivement dans un environnement où différentes composantes organiques co-évoluent, loin de toute manifestation spectaculaire. L’exposition demande de prendre son temps, d’accueillir les odeurs et mouvements minimes qui témoignent de la présence d’autres êtres vivants et de processus biologiques à l’œuvre. Des constructions faites de briques en terre crue récupérée de chantiers et des algues échouées sur le littoral sont assemblées en éléments architecturaux dans des états transitoires. Elles absorbent l’humidité ambiante et deviennent le support de moisissures ou se rétractent en séchant, altérant ainsi leur équilibre. Des insectes nichent dans les interstices des constructions et s’inscrivent à leur tour dans un cycle alimentaire : alors qu’ils sont nourris avec les restes du marché avoisinant, ils sont eux‑mêmes un aliment potentiel à usage humain. Molusma agence un ensemble fragile d’organismes interdépendants, qui demandent une attention constante et invite le public à entrer dans la « zone sensible », à se mettre à l’écoute et à en prendre soin.

La Criée Centre d’art contemporain, place Honoré Commeurec, 35000 Rennes

https://www.la-criee.org/fr/elvia-teotski/