HAYTER et l’atelier du monde

entre surréalisme et abstraction

12 février – 23 mai 2021

Né en Angleterre, le peintre et graveur Stanley William Hayter (1901-1988) fonde à Paris en 1927, un atelier de gravure connu sous le nom d’Atelier 17. Durant plus de soixante ans, l’Atelier 17 se révèle être un laboratoire de création unique, transatlantique et cosmopolite. Il accueillera des générations d’artistes, dont un grand nombre de femmes comme Maria Helena Vieira da Silva, Louise Bourgeois, Nina Negri ou Helen Phillips, tandis que vont se croiser l’écriture automatique surréaliste et les nouvelles formes de l’abstraction.

Autour de l’œuvre de Hayter, des estampes, des peintures et des sculptures, offrent une immersion dans les processus créatifs mis en œuvre par les artistes de l’Atelier 17, depuis le travail de taille de la planche jusqu’aux expérimentations d’encrage et d’impression. Les œuvres de près de soixante-dix artistes des avant-gardes modernistes sont présentées dans l’exposition, tandis que les nouvelles formes de l’abstraction européenne et américaine prennent forme. Hayter, par sa créativité et son enseignement, a su renouveler une pratique de la gravure qu’il va transmettre aux quatre coins du monde, au milieu du XXe siècle.

À découvrir dès la réouverture du musée

Musée des Beaux-Arts, 20 quai Émile Zola, 35000 Rennes

https://mba.rennes.fr/fr/article/expo-hayter/