Nuits électriques

3 juillet – 1er novembre 2020

Le XIXe siècle voit le paysage urbain nocturne évoluer radicalement, avec l’apparition de l’éclairage artificiel au gaz et à l’électricité, au Paris lumineux s’oppose un Paris ombreux, celui des quartiers populaires, de la périphérie où l’éclairage est beaucoup plus rare, inégal et discontinu. Certains quartiers s’embrasent, la nuit venue, dans une véritable féerie lumineuse à laquelle les peintres ne pouvaient rester insensibles. L’exposition réunit près de 150 œuvres, peintures, dessins, gravures, photographies et films provenant de collections publiques et particulières européennes; des artistes connus (Pissarro, Luce, Steinlen, Bonnard, Munch, Van Dongen, Sonia Delaunay…) et d’autres artistes européens, célèbres dans leur pays mais le plus souvent méconnus du public français,

MuMa Le Havre, 2 boulevard Clemenceau, 76600 Le Havre

http://www.muma-lehavre.fr/fr/expositions/nuits-electriques