Joseline Garrau à l’Orangerie

Du 24 février au 3 mars, Joseline a mis en scène une sélection d’œuvres personnelles à l’Orangerie du Thabor. L’agencement aéré de l’exposition fait alterner les paysages et les corps, afin de montrer que “peindre le corps humain, ses reliefs, ses ombres est comme peindre un paysage qui raconte une vie”. Les œuvres sont spontanées, dans la revendication d’un travail rapide, immédiat, sans retouche. Les encres, les acryliques, le collage, les pastels, les enduits se succèdent ou se superposent, créant une harmonie de teintes claires et lumineuses.

Joseline, à l’atelier du Thabor depuis 18 ans, expose ici pour la première fois seule. Nous souhaitons une suite à cette très belle exposition.