UNE JOURNÉE ANIMÉE

QUAND L’ATELIER INVESTIT LE THABOR

Pour sa XXe édition, la Journée des Arts, couplée avec le dispositif de la Ville de Rennes “un dimanche au Thabor” a pris une nouvelle dimension. Plusieurs groupes (troupes) d’amateurs ont bravé les éléments déchaînés de l’après-midi,  sous le kiosque, au Théâtre de verdure de l’Enfer, et un peu partout dans le parc, se donnant en spectacle aux dessinateurs et aux peintres :

Une déambulation musicale dans le parc : les percussions brésiliennes TAKADIDOUM,

Un atelier Terre, animé par Valérie Sourget et Anne-Marie Vidal, heureusement abritées sous une tente,

La compagnie Gap The Mind, avec Claudie Gatineau et Grégoire Puren ont lancé les couleurs dans l’Enfer suivie de Rempetika – musique folklorique grecque interprétée par Alexandros Konstantinis-,  une démonstration de QI GONG, par Florence POchet, la Commedia dell’Arte de la compagnie de thêatre amateur Chère Vilaine. Vers 16 heures, ces derniers se sont réfugiés de la pluie dans les locaux de l’Atelier, suivis d’un public nombreux.

Près du cloître – un autre pôle d’animation aux abords de l’atelier – la journée a été gourmande avec le stand galettes/saucisses/crêpes/gâteaux (confectionnés par les adhérents), dont la fumée a attiré promeneurs et adhérents. Les 53 tabliers confectionnés par les adhérents (et oui, les messieurs aussi) ont trouvé preneurs : il en reste trois…

Pour achever l’oeuvre collective, le joli stand monté avec énergie le matin ayant vite été  inondé par la pluie…le Bal du Moulin de la Galette, Boris Foscolo et ses peintres se sont réfugiés dans la mezzanine.

Une journée largement renouvelée cette année par les idées nouvelles apportées par la dynamique équipe organisatrice, qui mérite de chaleureux remerciements.