L’échiquier Grand de Germaine Richier

Qu’est-ce que l’atelier du mardi matin ? Anna Pichotka conduit son groupe au musée de Bretagne, et le mène (par le truchement progressif de dizaines de situations créatives), à prendre, reprendre, réinventer, triturer, dépasser l’oeuvre, par elle choisie. Pendant environ six semaines, on joue avec, puis un “café-galerie” expose pour une heure les centaines de productions.

Là tout était exceptionnel : grand déplacement de tout le groupe au Mont Saint Michel pour y voir, au point le plus haut de l’abbaye “l’Échiquier Grand” de Germaine Richier. Après une expédition pleine de rebondissements  inoubliables, où il a fallu dompter hélicoptères et conservateurs, nous avons eu droit à un éblouissement d’un quart d’heure pour graver en nous l’oeuvre, mise en scène dans son décor extraordinaire.

C’est le fruit du travail de six semaines qui est actuellement exposé sur les cimaises de l’atelier. N’ayant pas assez de cadres pour tout accrocher, nous avons été rationnés à deux œuvres par personne. Il en reste tant dans les cartons !!! Et regardez aussi les drôles de pièces en fil de fer remisées en haut des étagères. Un sympathique vernissage a inauguré l’expo le 26 janvier.